Santé seniors : quels sports peuvent-ils pratiquer ?

Pour entretenir la forme et la santé, les personnes âgées de plus de 50 ans sont invitées à pratiquer au moins 150 minutes d’activité sportive ou d’endurance d’intensité modérée chaque semaine. Cependant, il ne s’agit pas de faire n’importe quel type de sport. Pour la santé du senior, les sports qui suivent sont recommandés.

La marche

En tant qu’activité douce, la marche ne sollicite pas trop le cœur du senior et permet de résoudre les problèmes d’ostéoporose et d’insuffisance veineuse. En effet, environ 10 000 pas par jour ne pourraient être que bénéfiques pour les seniors.

L’aquagym

Actuellement, l’aquagym attire de plus en plus de personnes âgées. Et cela, parce que le corps paraît plus léger et se déplace plus facilement dans l’eau. La pratique d’une activité aquatique agit également de façon positive contre le mal de dos, les rhumatismes, l’ostéoporose et le surpoids.

L’anti-gymnastique

Cette activité apprend à mieux écouter les problèmes du corps et de les gérer en effectuant différents mouvements doux. Pour être efficace, l’anti-gymnastique requiert l’utilisation de quelques accessoires tels que les balles, les bâtons, les coussins remplis de graines d’épeautre, etc.

Le yoga

Vu son impact positif sur le plan physique et moral, le yoga est plus que bénéfique pour les seniors. En plus du fait qu’il améliore l’équilibre et la posture pour prévenir les chutes, cette activité permet également de prendre soin de ses articulations et assure leur bon fonctionnement. Le yoga s’avère également être un excellent allié pour lutter contre le mal de dos.

L’haltérophilie

L’âge n’est pas un problème pour les personnes motiver et voulant pratiquer l’haltérophilie. Que vous soyez jeunes, adultes ou ayant atteint la cinquantaine, il y aura toujours des exercices faits pour vous dans cette discipline. Pour les personnes âgées, cette pratique sportive prévient la dégradation de la masse osseuse, développe la souplesse, permet d’entretenir les articulations et diminue le risque de syndrome métabolique.

Le vélo

Que vous soyez en ville ou à la campagne, essayez de faire du vélo afin de s’aérer l’esprit, de stimuler le cœur, de gérer et de débarrasser les kilos en trop, ou encore de tenir les articulations en bonne forme et d’améliorer votre endurance. Veillez cependant à adapter les parcours selon votre capacité physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.